THEORIE

FAITS SCIENTIFIQUES

 

1. Quelques chiffres clés

Les chiffres ci-dessous vous aideront à mieux comprendre pourquoi le procédé Lagarde Vapeur et Air utilise beaucoup moins d’énergie que n’importe quel procédé basé sur l’utilisation d’eau.

Tout système utilisant de l’eau comme fluide intermédiaire pour le chauffage nécessite beaucoup plus d’énergie que le chauffage direct à la vapeur … et devra donc utiliser encore plus d’eau pour refroidir l’eau de process et les produits.

2. Capacité d’échange thermique de différents fluides

Toutes les études scientifiques montrent que la vapeur est le meilleur fluide caloporteur pour un transfert d’énergie parfait.

Dans les faits :

 

.
3. Étude de cas avec des boîtes de pâtés de viande

Données d’entrée:

Efficacité de l’échangeur de chaleur: 95 %
Eau de refroidissement: 120 L par panier – 1 Kcal / °C / Kg
Produit: 300 Kg par panier – 0,75 Kcal / °C / Kg

Énergie requise pour le chauffage:

LAGARDE VAPEUR & AIR : 300 Kg x 0.75 = 225 Kcal / ° C
RUISSELLEMENT D’EAU CHAUDE: (300 Kg x 0,75 + 120 Kg x 1) / 0,95 = 365 Kcal / °C

40% moins d’énergie de chauffage requise pour le Lagarde Vapeur & Air par rapport au Spray à eau chaude ! !

HISTOIRE DE L’INDUSTRIE DE LA CONSERVE

Avant l’avènement des aliments en conserve, au fil des années l’humanité a appris à conserver des denrées alimentaires au fil des saisons, en utilisant diverses méthodes : le sel, le vinaigre, le miel, etc.

Remarquant différentes spécificités (changement de goût, prix élevé, etc.), Nicolas APPERT a créé un processus capable de préserver la nourriture en 1795, 60 ans avant Louis PASTEUR et la pasteurisation. (http://en.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Appert)

Le procédé de stérilisation utilise des récipients hermétiques chauffants (l’emballage), avec un vide partiel. Il a fourni son processus à la marine de Napoléon.

Le DONKIN britannique a utilisé la même méthode avec une boîte métallique comme contenant.

M. CHEVALIER-APPERT, en 1852, a déposé un brevet pour le manomètre d’autoclave.

En 1865, Louis PASTEUR a inventé la pasteurisation du vin en premier lieu. Ce procédé est utilisé dans la conservation des aliments, qui sont chauffés à une température définie (moins de 100 °C) et durant un temps donné, puis refroidis rapidement. Ils doivent ensuite être réfrigérés à basse température, entre 3 ° et 4 ° C.

Avènement de la conserve métallique scellée à la fin du 19ème siècle.

Au début du 20ème siècle, divers organismes de réglementation définissent les normes de réalisation des processus thermiques et surveillent l’industrie alimentaire pour assurer la sécurité dans le monde.

BIGELOW & BALL établit de nouvelles méthodes graphiques et mathématiques en définissant des balances de stérilisation en utilisant les lois de calcul.

Dans les années 70, apparition de sachets flexibles réutilisables aux États-Unis.

À la fin des années 80 : évolution des emballages souples et semi-rigides : feuilles d’aluminium, laminés en carton, plastiques, etc.